Fermer 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Syndicat de l'Adour : une nouvelle structure

Article exclusif
réservé aux abonnés
Voir l’offre Digital

Votre crédit de bienvenue en cours : 05 articles

,

Actu

Bernard Lussan présente le contenu de la soirée et la nouvelle structure.
Bernard Lussan présente le contenu de la soirée et la nouvelle structure.

Le conseil syndical s'est rassemblé au centre culturel afin d'entériner la fusion des syndicats et de déterminer les modes de fonctionnement de la nouvelle structure.

Bernard Lussan, président du syndicat Adour et de ses affluents, ouvre la séance entouré des personnalités, des techniciens et personnel du syndicat. Il remercie les présidents des syndicats : MM. Laffonta pour le Louët et Ayza, Lassarrette pour l'échez et ses canaux, Saint-Guilhem pour l'Adour gersois et Soulé pour les affluents de Riscle, ainsi que les présidents des communautés de communes. Il rappelle la fusion des deux départements, Gers et Hautes-Pyrénées et énonce la demande du Bassin Adour pour cette fusion. Il fera référence à 2009 : «Depuis 2009, nous avons engagé une réflexion dont l'objectif est la création d'une structure cohérente afin d'assurer la gestion de nos cours d'eau». Il rappellera la loi de modernisation de l'action publique territoriale (Maptam), la Gemapi (Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations), la loi NOTRe impulsant une nouvelle organisation des collectivités locales et des syndicats.

Pour la structure créée seront mis en avant, avec projection, le fonctionnement, les compétences, le devenir.

Une nouvelle structure qui englobe 104 communes pour 91.000 habitants.

Seront commentés les modifications statutaires, le périmètre du syndicat. Il sera question aussi de la représentativité et du nombre d'élus, le nombre souhaité étant de 60 pour un travail cohérent. Frédéric Ré parlera des nouveaux décrets entre tertre, digue, ouvrages et leurs coûts.

Quant au sentier de l'Adour, qui connaît un vif succès, notamment du côté de Tostat, il sera question de peu d'investissements, de petites boucles complémentaires. Sera évoqué aussi l'encours de la labellisation en GR avant le vin d'honneur partagé par tous.

LECTURE
CONFORT

Les annonces près de «Maubourguet»

Toutes les annonces